TROIS PETITS RÊVES de Chapour Haghighat

By | Films | No Comments

En salles le 21 novembre – France/Tadjikistan – Perspectives Nomades

Relations presse et communication

Alors que les habitants de Doshan, petit village du nord-est de l’Iran se préparent à recevoir la visite d’un haut dignitaire religieux, Bâbak, Latif et
Djâvid, trois enfants du village, se racontent les rêves qu’ils ont faits la veille. Au fil de leur récit, ils découvrent qu’ils ont chacun été témoins du
meurtre d’Abbâs, artiste peintre et libre penseur du village, assassiné par le Pasdar, chef des gardiens de la révolution. Chacun de leurs rêves recèle un fragment de réalité qui va permettre de reconstituer, tel un puzzle l’enchaînement des circonstances qui ont conduit à la mort d’Abbâs.

Rétrospective « Voyage à travers le cinéma politique et poétique de Chapour Haghighat »
A l’occasion de la sortie du film Trois Petits Rêves, une rétrospective des quatre films de fiction de Chapour Haghighat est présentée du 21 novembre au 4 décembre au cinéma les 3 Luxembourg et dans toute la France.

23e FESTIVAL DU CINEMA ALLEMAND du 3 au 9 octobre à Paris

By | Catégories> | No Comments

Coordination – Communication globale 360° – Relations publics

Une sélection de films récents et inédits et partager de nombreux moments d’échange et de rencontre avec leurs réalisateurs et comédiens.

Au programme de cinéma d’aujourd’hui, un panorama du cinéma allemand allant du film d’auteur au film de genre, en passant par le documentaire et le court métrage. Et l’animation et les séries s’invitent en séances spéciales. Au cinéma l’Arlequin Paris 6e. 

www.festivalcineallemand.com

5 EXERCICES D’ADMIRATION de Vincent Dieutre : KAWAZE, EUSTACHE, COCTEAU, ROSSELLINI, CAVALIER

By | Sorties DVD | No Comments

Relations presse

En DVD – 18 septembre – France – La Huit

Depuis 2004, parallèlement à la réalisation de ses films à « la première personne », Vincent Dieutre a décidé de se pencher sur les œuvres et les artistes qui l’ont fabriqué.

Au gré des circonstances, des rencontres, des souvenirs, des opportunités de production, il a déjà réalisé cinq de ces Exercices, par lesquels ses Admirations ont pu prendre forme cinématographique, chacun dans une durée et un dispositif différents.

LE LAB FEMMES DE CINEMA – ÉTUDE DYNAMIQUE SUR LES RÉALISATRICES EUROPÉENNES

By | Catégories> | No Comments

Relations presse

A L’OCCASION DES 1ÈRES ASSISES SUR LA PARITÉ, L’ÉGALITÉ ET LA DIVERSITÉ DANS LE CINÉMA ORGANISÉES PAR LE COLLECTIF 5050, LE DEUXIÈME REGARD, LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET LE CENTRE NATIONAL DU CINÉMA ET DE L’IMAGE ANIMÉE, LE LAB FEMMES DE CINÉMA PUBLIE L’ACTUALISATION DE SON ÉTUDE ANNUELLE SUR LA PLACE DES RÉALISATRICES DANS LE CINÉMA EUROPÉEN
Le Lab Femmes de Cinéma a actualisé et enrichi son étude annuelle sur la place des réalisatrices dans le cinéma européen et sur les politiques mises en place en leur faveur dans les différents pays de l’union.
Cette nouvelle étude, réalisée en partenariat avec la Fondation Sisley d’Ornano, le CNC, l’Association le Deuxième regard, le Collectif 5050 et ELLE, sera rendue publique le 14 septembre. Et c’est naturellement avec cet outil incontournable d’analyse et de compréhension, que Le Lab Femmes de Cinéma assistera aux 3 jours d’assises organisées par le collectif 5050 les 18, 19 et 20 septembre prochains à Paris.

78/52 Les derniers secrets de Psychose d’Alexandre Philippe

By | Sorties DVD | No Comments

En DVD et VOD – 4 septembre – USA – Playtime/Luminor

Relations presse – Communication digitale

En 78 plans et 52 coupes, la scène culte du meurtre sous la douche de Marion Crane (Janet Leigh) par Norman Bates (Anthony Perkins) dans Psychose, chef-d’œuvre de montage, est une scène légendaire qui a bouleversé à jamais les codes du cinéma mondial.

Profanant avec délice le sanctuaire blanc de la salle de bains, le maître du suspense Alfred Hitchcock libérait dans cette scène une libido et une agressivité refoulées sous le carcan victorien. Sentant l’époque changer, à l’aube d’une décennie 1960 marquée par les violences raciales et les émeutes, il envoyait aussi un message à une Amérique jugée trop candide : même sous la douche, on n’est plus en sécurité !