Category

Archives

L’AGE D’OR DES CINE-CLUBS, l’affaire Annabella Miscuglio d’Emanuela Poviano

By | Films | No Comments

8 août – Italie/France – Testukine

Dans un petit village des Pouilles, Arabella, passionaria de cinéma, a lutté pour sauver sa petite salle en plein air. Son fils Sid n’a jamais accepté cette passion qui a tenu sa mère éloignée de lui. Il veut vendre le cinéma et en finir avec son passé. Mais les amis d’Arabella tentent de le convaincre de renoncer à son projet.

emergence 2018, les 20 ans !

By | Evènements, Evènements | No Comments

Depuis 19 ans, emergence soutient des projets de premiers longs métrages et permet aux lauréats de réaliser deux scènes de leur scénario dans des conditions réelles de tournage.

Ce passage concret à la réalisation et la collaboration avec des professionnels (consultants, techniciens…) permettent de travailler la dramaturgie et les personnages, de tester des idées de mise scène, d’avancer sur le casting et la constitution de l’équipe du film.

La 20ème session d’emergence débute en décembre et se déroulera jusqu’en juin 2018. Les réalisateurs lauréats tourneront en mars les scènes extraites de leur projet.

Cette résidence de mise en scène unique en France contribue chaque année à révéler des nouveaux auteurs.

Deniz Gamze Ergüven, Annarita Zambrano, Mia Hansen-Løve, Pierre Schoeller, Katell Quillévéré, Joachim Lafosse, Alice Winocour, Julie Bertuccelli, Léa Fehner, Marc Fitoussi, Eric Guirado, Leyla Bouzid, Sacha Wolff, Antoine Cuypers, Vincent Mariette, Antonin Peretjatko, Elie Wajeman ont ainsi participé à emergence.

Cette année, le jury présidé par le réalisateur Cédric Kahn, et composé de Dominique Besnehard, d’Hélène Cases (productrice et déléguée artistique d’emergence), d’Elisabeth Depardieu (présidente d’honneur d’emergence), du compositeur Evgueni Galperine (Faute d’amour d’Andrey Zvyagintsev, Le Passé d’Asghar Farhadi, La famille Belier d’Eric Lartigau), de Sandra Mirimanoff (responsable d’acquisition cinéma français à Canal +), du scénariste et réalisateur Yves Thomas et de Laurence Petit (distributrice chez Haut et Court) a sélectionné six projets de premiers longs métrages.

OSTINATO de Raphaëlle Régnier

By | Films, Films, Sorties DVD | No Comments

14 juin – Suisse – RaR Film

Traduttore, traditore, l’interprète d’une oeuvre musicale ou littéraire est souvent regardé comme un traître par un oeil ou une oreille extérieure qui
connaît moins intimement le texte ou la partition que celui qui s’en fait le passeur.
Violoniste virtuose dès son plus jeune âge, Tedi Papavrami a aussi pour particularité d’être également le traducteur du célèbre auteur albanais Ismail Kadare, une rare double compétence. En permanence, il évolue dans ce lieu à la fois sensible et rigoureux qu’est l’interprétation. A travers l’itinéraire de vie singulier de cet artiste, ce film aura à coeur l’exploration de ce supplément d’âme qu’apporte en permanence ce musicien/traducteur aux oeuvres dont il s’empare, mais aussi à sa propre existence.
Interpréter une partition, un texte, et à travers ce travail de création, tracer son chemin de vie.

HEDY LAMARR : FROM EXTASE TO WIFI d’Alexandra Dean

By | Films | No Comments

En salles le 6 juin – Etats-Unis – URBAN DISTRIBUTION

Des débuts fulgurants dans Extase aux prémices des nouvelles technologies chères à notre ère digitale, c’est un double portrait de l’autrichienne Hedy Lamarr. L’un, très officiel, est celui d’une actrice qui fascina le monde par sa beauté et sa liberté sexuelle exacerbée. L’autre, plus intime, est celui d’un esprit scientifique insoupçonné. Obsédée par la technologie, Hedy inventa un système de codage des transmissions qui aboutira au GPS et bien plus tard au Wifi. Il s’agit d’une invitation contemporaine à redécouvrir une figure complexe, celle d’une enfant sauvage partie conquérir Hollywood pour fuir son mari pro-Nazi.

LES AILES DU DESIR de Wim Wenders

By | Films | No Comments

En salles le 25 avril – Allemagne – TAMASA

Les héros de mon histoire sont des anges. Oui, des anges.
Et pourquoi pas ?
On s’est accoutumé à voir tant de monstres et de créatures imaginaires au cinéma. Alors, pourquoi pas des esprits bienfaisants, pour changer ?
Ils observent des milliers d’êtres humains, mais surtout ceux auxquels ils se sont attachés – non seulement ils peuvent tout voir, mais ils peuvent recueillir jusqu’aux pensées les plus secrètes.
Parmi eux, chose inouïe, un ange tombe amoureux : il deviendra mortel.